Perugia

Depuis toujours elle a été la ville dominante en Ombrie; son centre historique placé au sommet d’une colline panoramique peut se rejoindre aisément grâce à un moderne réseau d’escalators.
La ville est une surprise car elle conserve une grande variété de traces remarquables allant de l’Antiquité étrusque à la Renaissance.

SI VOUS DISPOSEZ D’UNE DEMI-JOURNÉE :

La Rocca Paolina: forteresse voulue par le pape Paul III Farnese, renferme un parcours souterrain inattendu, où l’atmosphère est très suggestive, entre ses maisons médiévales et la technologie moderne des escalators

La Fontana Maggiore*: chef-d’œuvre des sculpteurs  Nicola et Giovanni Pisano et le Palais des Prieurs* sont des joyaux d’une grande valeur artistique, expression de l’époque d’or de la commune de Perugia

L’Arc Etrusque* : la plus imposante des cinq portes monumentales de la ville,remontant au III siècle avant J.C. C’est la porte monumentale étrusque mieux conservée d’Italie
 
SI VOUS DISPOSEZ DE PLUS DE TEMPS :

La Galerie Nationale de l’Ombrie *: possède une très grande collection de fresques et de peintures allant du XIII jusqu’au XVII siècle; on peut y admirer les œuvres de Fra Angelico, de Piero della Francesca, Perugino et Pintoricchio. 

Le Collegio del Cambio*: bien plus qu’un musée: c’est un écrin intact pour les magistrales peintures à fresque de Perugino.

L’Oratoire de St Bernardino: un rare exemple d’architecture Renaissance à Perugia; il est décoré d’une façade polychrome sculptée en bas-relief par Agostino di Duccio (XV siècle). Elle conserve un remarquable sarcophage paléochrétien sculpté au IV siècle.

Le Temple de St Michel Archange: fut bâti par les byzantins  au VI siècle. Grâce à son plan circulaire il conserve un charme particulier

Le Musée Archéologique*: offre aux visiteurs une collection très intéressante de sarcophages, d’urnes et de trousseaux funéraires étrusques. La visite au tombeau des Cutu attirera votre attention

L’église St Pierre: la plus importante abbaye bénédictine de l’Ombrie, vous étonnera car, riche d’une centaine de tableaux, elle est considérée le deuxième musée de la région. On ne peut manquer de visiter son jardin médiéval, entretenu par la Faculté d’Agronomie qui a son siège dans l’ancienne abbaye
 
POUR VOTRE TEMPS LIBRE :
Un conseil aux gourmands: arrêtez-vous dans une pâtisserie pour goûter le chocolat artisanal de Perugia.
 
VOTRE VISITE PEUT ÊTRE COMBINÉE AVEC :
Assisi, Gubbio et Todi

*entrèe payante

 

TOP